Avril 2025 – Salle O. Messiaen – Grenoble

Séance 1Séance 2
Séances Scolaires10h4514h30
Tous Publics19h30

 

Jeune prodige et compositeur hors pair, connu de tous, Mozart commence la composition à 6 ans. C’est à ce jeune âge qu’il écrit ses premières œuvres, des symphonies, des concertos, des sonates… Alors qu’il ne sait même pas encore lire, le jeune Amadeus compose. 

Découvrez ou redécouvrez les plus grands airs d’un compositeur de génie lors d’un petit concert consacré aux plus grands succès de ce virtuose.

  Amadeus – voyage avec W.A. Mozart
  Effectif : 4 violons, 1 alto, 1 violoncelle , 1 contrebasse, 1 flûte traversière/piccolo, 1 hautbois, 1 clarinette, 1 basson, 1 cor, 1 piano.

Je réserve ma séance scolaires !     Je réserve ma séance tous publics !

 

Amadeus

En 35 années, Wolfgang Amadeus Mozart laisse derrière lui une œuvre immense et transforme le paysage de la musique classique à jamais. Symbole de la période Classique qui succède la période baroque, il marque tellement cette période que ses successeurs évolueront vite vers un nouveau style, tant la musique de Mozart est inégalable.

Ce P’tit Concert a pour objectif de vous faire voyager à travers les œuvres et les étapes de la vie de ce grand compositeur et de vous faire toucher du doigt le génie autrichien, à travers une sélection de ses chefs d’œuvres racontés par notre maître de cérémonie.

La Symphonie

Nous aborderons ce répertoire avec la Symphonie n°40, la plus célèbre des Symphonies de Mozart. Écrite en moins de deux mois, elle est si célèbre qu’on l’entend aujourd’hui partout, des salles de concert aux musiques d’attente, en passant par les sonneries de téléphone portable. Nostalgique et mélancolique, le thème de la symphonie composé de deux syllabes brèves et une longue est d’une efficacité redoutable, et se mémorise dès la première écoute.

La musique de chambre

La sérénade n°13 pour quintette à cordes, plus communément appelée La Petite Musique de Nuit, sera l’un des titres abordés pour la catégorie musique de chambre. L’histoire de cette œuvre n’est pas détaillée, mais son titre parle de lui-même. On imagine une musique composée pour divertir les convives de salons, à la tombée de la nuit. A l’époque, les sérénades étaient très souvent commandées par de riches Viennois, aristocrates ou princes. On ne pouvait d’ailleurs les jouer qu’une seule fois, à l’occasion d’une seule soirée ! Cette petite musique de nuit est composée l’année de la mort de son père, qui est aussi l’année de l’écriture de son célèbre opéra Don Giovanni qui ne révèle pourtant rien de la mélancolie qui doit l’animer alors. Peut-être écrite très vite, peut-être un subterfuge pour cacher sa tristesse ? Dans tous les cas, on retrouve une fois encore la simplicité et l’efficacité de l’écriture de Mozart.

La Sonate

Et d’abord avec la plus connue d’entre toutes , la Marche Turque. Cette sonate pour piano seul n°11, est célèbre pour son dernier mouvement, dit « Alla Turca », où le compositeur imite, voire pastiche, le style d’une compagnie de janissaires turcs, un ordre militaire puissant d’exclaves chrétiens de l’empire ottoman. IL reprendra ces thèmes dans d’autres pièces par la suite. L’incroyable succès de cette œuvre a conduit à plusieurs reprises, dont la célèbre reprise Jazz de Fayzil Say, Dave Brubek ou Yuja Wang dernièrement.

La comptine

Ce n’est pas Mozart qui a composé la musique, qui est en fait une musique traditionnelle – tout comme Beethoven n’aurait pas composé le thème de sa fameuse 9e Symphonie – mais c’est lui qui la popularise avec douze variations pour piano. Avec fantaisie et humour, il arrange ces airs à la perfection, comme nous le verrons !

Et bien plus !

Bien sûr, nous aborderons l’opéra et les autres styles au cours de ce voyage unique, à ne pas manquer avec Mon P’tit Concert !

W.A. Mozart

 

Wolfgang Amadeus Mozart est le 27 janvier 1756 et mort à Vienne le 5 décembre 1791 à l’âge de 35 ans. 

Son génie s’exercera très tôt : âgé de 3 ans à peine, le jeune Wolfgang a l’oreille absolue et probablement une mémoire eidétique qui lui permet de mémoriser un grand nombre de sons en très peu de temps. Avant d’apprendre à lire, compter ou écrire, Mozart sait déchiffrer une partition et la jouer parfaitement. Il se met à la composition à 6 ans et écrit ses premières oeuvres : cinq menuets, une sonate et un allegro en 1762. Entre ses 7 et 8 ans, Mozart compose plus de 50 oeuvres. À 11 ans, il s’attaque à son premier opéra : Apollo et Hyacinthus.

Mozart fait partie avec HAYDN et BEETHOVEN de “la Triade classique Viennoise”, incarnant l’un des 3 maîtres dont l’influence a été la plus considérable sur les générations futures de compositeurs. Il connait un succès précoce, et a une carrière fulgurante en portant toutes les formes musicales existantes à un état d’accomplissement inégalé.

Mozart se retrouve très vite sollicité par la noblesse qui ne tarit plus d’éloges à son sujet ; il compose ses premières grandes œuvres, opéra bouffe, messe, quatuor, concerto, symphonie, en tout plus de six cents pièces en trente-cinq ans. Son succès lui permet de dépasser peu à peu les normes formelles de son temps et de s’affranchir des contraintes sociales pesant sur le statut du compositeur : malgré de nombreuses dettes, il trouve une certaine indépendance à Vienne où il s’établit à partir de 1781. Neuf ans plus tard, il meurt prématurément en raison de fréquentes maladies et l’épuisement du à un rythme de travail effréné.

Le génie de Mozart tient à l’originalité décisive qu’il fait naître de sa maîtrise parfaite des genres : il réussit à la perfection à allier lyrisme de la mélodie italienne et technicité du contrepoint allemand en un style à l’expressivité unique. Son œuvre contient en germe l’ampleur et l’effusion passionnée qui caractériseront la période romantique.

 

Liste des extraits

  1. Petite musique de nuit
  2. Andante pour piano
  3. Menuet
  4. Symphonie 1
  5. Appolon et Hyacinthe
  6. Sonate pour piano et violon
  7. Haydn, Quatuor 5
  8. Quatuor N° 15
  9. Quatuor avec Flute N° 4
  10. Sonate pour Basson et Violoncelle
  11. Marche Turque
  12. Concerto pour piano N°9
  13. Concerto pour violon Final Rondeau
  14. Concerto pour Basson
  15. Symphonie N° 40

Quelques extraits

 

Étiquettes :

Les commentaires sont fermés.